« Une Route pour Tous » et les élus (suite)

Le 7 mai, Michel et moi avons été reçu par Mme Sandra Marsaud (Députée de la deuxième circonscription de la Charente, Membre de la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire et Co-présidente du groupe d’études urbanisme) accompagnée de sa collaboratrice Mme Valérie Mabin.

Après lui avoir présenté notre action, nous avons vu ensemble plusieurs pistes de valorisation et de promotion de cette dernière.

Il est important que nos élus soient sensibilisés. Les derniers chiffres de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, de mars 2021, pour les cyclistes ne sont pas réjouissants : « la mortalité cycliste augmente ces derniers mois après une réduction au début de la pandémie, et le résultat est globalement stable : 191 cyclistes sont décédés ces 12 derniers mois« .

Un nouveau soutien pour « Une Route pour Tous »

« LE RELAIS » est le bulletin d’information de l’Amicale des Anciens Coureurs Cyclistes Charentes-Poitou (A.A.C.C.C.P).

Notre ami Michel a eu droit à 2 pages de la revue de février 2021 pour faire le point concernant notre action préventive sur le partage de la route entre cyclistes et automobilistes.

Voir le texte de Michel.

C’est dans cette revue que nous pouvons trouver des portraits de Maurice Guérin, Claude Bariteau, Bernard Champion et Maurice Cordier. Un jeune, Jérémy Bellicaud, y a aussi sa place car il vient de faire son entrée dans le peloton professionnel.

Le Tour des 4B s’est bien déroulé.

Le 20 mars 2021, malgré la crise sanitaire, 199 coureurs de 39 équipes (Vendée U Pays de la Loire, Sojasun Espoir, St Michel-Auber 93, VC Rouen 76 …) ont pu en découdre sur cette course Élite du Sud Charente.

Notre Monsieur Sécurité, Michel C. (c’est l’homme à la casquette jaune sur la photo), était là pour « Une Route pour Tous ».

Après avoir œuvré les jours précédents pour que la sécurité soit maximale, il a pu, au cours de cette journée, rappeler les messages de respect, de vigilance, de courtoisie, que tout cycliste et tout automobiliste devraient avoir en tête pour partager la route en toute sécurité.

Le vainqueur de la course : Thomas Bonnet (Vendée U Pays de la Loire)

Le Tour des 4B et « Une Route pour Tous »

Notre Monsieur Sécurité a rencontré les organisateurs du Tour cycliste des 4B (4B pour Communauté de communes de Brabezieux, Blanzac, Baignes et Brossac) dans le but de les aider à sécuriser cette course FFC. Si la crise sanitaire le permet, elle devrait avoir lieu le 20 mars : départ de Baignes, arrivée à Blanzac après 140km (200 coureurs environ, catégorie Elite nationale).

« Au travers de notre épreuve, nous souhaitons informer et sensibiliser cyclistes et automobilistes, aux droits et devoirs de tous, dans le but de faire changer les comportements » ont déclaré les organisateurs. Sécurisée lors des courses, la route ne l’est plus lors des entraînements des compétiteurs.

Trop de cyclistes sont morts sur la route en Charente, en 2020.

Rencontre avec un 1er sénateur

Le 4 janvier, « Une Route pour Tous » a pu échanger longuement avec M. François Bonneau dans sa permanence parlementaire à Rouillac. Faisant lui-même un peu de vélo, sa compréhension fut totale et il nous a fourni quelques clés pour permettre d’accentuer notre action en Charente et peut-être d’aller au delà. En effet, aujourd’hui, la volonté « d’Une Route pour Tous » est de voir se développer des actions similaires dans les autres départements de Nouvelle Aquitaine. L’année qui vient de s’écouler a encore vu trop de cyclistes mourir sur la route.

De Chazelles à La Rochefoucault

Les tracés de 1,50 m sont bien là, un à la sortie de Chazelles, l’autre à la sortie de La Rochefoucault dans l’autre sens. Les automobilistes vont-ils bien comprendre ? Pour nous, cyclistes, tout ça est très clair. Encore que ? Alors que je faisais une petite pose un peu avant le panneau, j’ai pu voir 2 collègues passer ici en roulant côte à côte suivis par une voiture. Ceux-ci ne se mettant pas l’un derrière l’autre, la voiture les a dépassés sans pouvoir respecter la fameuse distance de 1,50 m, la route n’étant pas assez large.

Les cyclistes et les automobilistes connaissent-ils bien les règles ? et les respectent-ils bien ? Personnellement, ci-après celles que je connais : »Le Code de la route stipule que les cyclistes ont le droit de rouler à deux de front (mais pas plus). Selon l’article R431–7 :« Les conducteurs de cycles à deux roues ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée. Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l’exigent, notamment lorsqu’un véhicule voulant les dépasser annonce son approche. »

Coup de pouce vélo

Pour accompagner le déconfinement, le dispositif Coup de pouce vélo qui devait prendre fin au 31 décembre prochain est prolongé jusqu’au 31 mars 2021. C’est le moment de remettre en marche votre vieux vélo pour aller travailler, faire vos courses ou bien faire de l’exercice et de reprendre confiance en vous à bicyclette. Le site coupdepoucevelo.fr vous met en lien avec des réparateurs agréés et vous propose une aide financière de 50 € pour sa réparation ainsi que des conseils pour votre remise en selle.

Pour en savoir plus

La Charente innove pour les cyclistes

Malgré le confinement, en Charente, on avance en pensant aux cyclistes et « Une Route pour Tous » n’y est pas pour rien. On le sait, les routes de campagne peuvent être dangereuses pour les deux roues. Une voiture qui dépasse doit le faire en laissant 1,50 m entre elle et celui-ci. En effet, un petit écart de ce dernier est possible à cause d’une chaussée en mauvais état ou s’il est surpris. Cet espace va donc lui permettre cette « respiration » et éviter l’accrochage.

Le Département a déjà posé des panneaux rappelant ce point du code de la route, le long de chaussées très empruntées par les cyclistes. Mais pour permettre aux automobilistes de mieux appréhender cette distance quand ils sont au volant, on a sorti la peinture blanche.

Voir l’article de la Charente Libre.